ORIGINES DE L ELECTROSTIMULATION

By EMS 1 année agoNo Comments
Home  /  Non classifié(e)  /  ORIGINES DE L ELECTROSTIMULATION

ORIGINES DE L ELECTROSTIMULATION

L’électrostimulation a été utilisé pendant des siècles ,bien que cela est vrai mais pas de la façon que nous sachions aujourd’hui. dans l’egypte ancienne de plus de quatre millénaires, on utilisait déjà des poissons qui génèrent des chocs électriques dans le trainement de diverses pathologies, nous ne conseillons pas d’utiliser les anguilles électriques, le poisson-chat ou le poisson tropedo dans tous les traitements. Aujourd’hui il existe des méthodes beaucoup plus meilleures et il n’ya aucun risque pour appliquer l’électricité tant en thérapie que pour l’augmentation de la performance sportive, bien que ce type de choc ait été utilisé par les egyptiens et les grecs et meme plus tard avec les romains avec une efficacité relative. Ce n’est que vers le milieu du 20eme siècle que l’électrostimulation a commencé à etre utilisé avec une certaine efficacité dans le monde du sport. Dans les années soixante on commence à utiliser ce qu’on appelle les courants russes qui ont subi des décharges intenses d’intensité causant presque une torture aux athlètes soviétiques qui devraient concourir et démontrer la supériorité d’un model d’une société qui tombait rapidement comme le mur de berlin.

Beaucoup plutôt, au cours du 18eme siècle, LUIGI GALVANI a montré que par le passage d’un courant électrique à travers la moelle épinière de la grenouille, des contractions musculaires pouvaient etre obtenues. A l’époque cette expérience a été répétée dans plusieurs universités prouvant que l’électricité ait la capacité de générer un muscle contraction, bien que cela ne soit certainement pas connu, car lorsque le muscle contracté a été traversé par le courant électrique alors le muscle mort a continué à conserver pendant un certain temps sa capacité contractile lors d’un passage électrique, cela signifiait par conséquent que les etres vivants ont généré ce type de courant pour pouvoir se déplacer et agir volontairement dans le monde. Il a été prouvé que l’impulsion nerveuse que l’etre vivant génére est une composante électrique essentielle et lui permet de controler ses actions motrices et que dans un corps c’est possible d’obtenir des mouvements par sources d’électricité.

 

Aujourd’hui, pour nous , est quelque chose d’élémentaire à considérer que c’est le cerveau qui génère l’impulsion électrique et que les nerfs sont le moyen par lequel cette impulsion est transmise à la musculature, et elle nous permet tout type de mouvement, cependant, dans le 18eme siècle de GALVANY ET VOLTA, dans une période dont il n’y avait pas d’instruments suffisamment sensibles pour mesurer les petites quantités d’énergies électriques qui circulaient à travers le tissu nerveux, avec peu de moyen ils ont montré que le type d’énergie qui a traversé le corps humain était le meme que celui qui a produit l’éclair ou celui qui parait lors du frottement d’une barre d’ambre. On peut dire que ces génies ont donné lieu et facilité l’étude de nouvelles branches de la médecine comme la neurophysiologie et la neurologie.

 

Sur les épaules de ces géants sont élevés d’autres pas moins brillants, parmi eux se distingue par sa propre lumière MICHAEL FARADAY qui a consacré ses efforts en tant que physicien et chimiste à l’étude de l’électromagnétisme, avec le temps  il est facile d’oublier cela , sans lui et sa découverte de l’introduction électromagnétique ,nous n’aurions pas les moteurs électriques modernes et les générateurs qu’ utilisent les barrages  qui facilitent la lumière dans nos maisons. à la fin du 19eme siècle commence toute une série de progrès qui faciliteront l’utilisation de l’électrostimulateur comme élément thérapeutique disponible comme traitement efficace dans les pathologies multiples et surtout dans le traitement de la douleur.

Les diverses avancées se rencontrent et émergent peu à peu la possibilité d’utiliser l’électrothérapie comme une thérapie physique vraiment utile .le produit de la recherche apparait de nouvelles modalités de courant :interférentiel, diadermique, iontophérèse . le progrès de la connaissance de la neurophysiologie à pas de géant a découvert la manière dont les muscles réagissent plus efficacement aux impulsions électriques, l’importance des fréquences dans la stimulation des fibres musculaires rapides et lentes est déscérnée, les avances informatiques , le contrôle et l’ajustement de l’équipement s’améliorent. auparavant il manquait un électrostimulateur de vingt kilogrammes pour le traitement, actuellement et pour obtenir des résultats identiques ou meilleurs, nous trouvons des équipements portables ultralégers qui s’adaptent à la paume d’une main.

L’ère d’or de l’application de l’électrostimulation est arrivé.

Category:
  Non classifié(e)
this post was shared 0 times
 200

Leave a Reply

Your email address will not be published.

//fuera